Tous les documents
  • Tous les documents
Recherche avancée
Ensemble de recherche :
Tous les documents
  • Tous les documents
Recherche par lot
Chercher sur :
Entrez ici la liste de termes ou de références à chercher :
Vous pouvez entrer une valeur par ligne. Vous pouvez aussi copier-coller une liste de valeurs séparées par retour chariot ou tabulation ou par le séparateur défini ci-dessous
Séparateur :
Ensemble de recherche :
Tous les documents
  • Tous les documents
Recherche par couleur
Ensemble de recherche :
Tous les documents
  • Tous les documents
Référence :
19731
Crédit :
© Musée Rousseau Môtiers / Agence Martienne
Titre :
Scène de "l’acqueduc" des « Confessions » de Rousseau
Légende :
Illustration pour la scène dite "de l’acqueduc" des « Confessions », l'autobiographie de Jean-Jacques Rousseau, dont la première partie paraît en 1782. Cette gravure illustre un épisode de l'enfance de Jean-Jacques, qualifié d'«horrible tragédie» dans les "Confessions". A l'âge de 10 ans, Rousseau fut placé par son oncle chez le pasteur Lambercier à Bossey (à côté de Genève, au pied du Salève, aujourd'hui en Haute-Savoie). Avec son cousin, ils détournèrent clandestinement l'eau destinée à un noyer vers le petit saule qu'ils venaient de planter. Découvrant l'aqueduc, le pasteur le détruisit. Voir image 19507. D’après la suite de Le Barbier. Avant toute lettre. Gravure à l’eau-forte imprimée sur Japon – 1881 – «Adrien Nargeot sculp=it.» (à la pointe). Nargeot, Adrien-Jean (1837-19..).
Catégories :
Mots-clés :
19731_Agence-Martienne_HD.jpg

Format : .jpg
6,4 Mo
1961 x 3000 pixels
Sélection
Voir sélection
Déposer ici pour retirer de la sélection