Tous les documents
  • Tous les documents
Recherche avancée
Ensemble de recherche :
Tous les documents
  • Tous les documents
Recherche par lot
Chercher sur :
Entrez ici la liste de termes ou de références à chercher :
Vous pouvez entrer une valeur par ligne. Vous pouvez aussi copier-coller une liste de valeurs séparées par retour chariot ou tabulation ou par le séparateur défini ci-dessous
Séparateur :
Ensemble de recherche :
Tous les documents
  • Tous les documents
Recherche par couleur
Ensemble de recherche :
Tous les documents
  • Tous les documents
Catégorie :
Sous-catégorie :
Référence :
6092
Crédit :
coll. Maison d'Ailleurs / Agence Martienne
Titre :
«Physiciens jonglant avec les planètes».
Légende :
«Physiciens jonglant avec les planètes». Caricature de Grandville pour «Prologue» in Le Diable à Paris, 1868. Au premier chapitre intitulé «Comment il se fit qu'un diable vint à Paris», il est expliqué de quelle manière le diable - décidé à visiter toutes les parties de son immense empire et tous ses sujets - de l'enfer et à travers l'espace, arriva à Paris... («Toujours est-il qu'après avoir parcouru dans tous les sens ces espaces sans limites que peuplent les âmes des habitants des mondes que nous ne connaissons pas et dont se font de si étranges idées les gens qui ont de l'imagination»). Une occasion de caricaturer ici des «Physiciens jonglant avec les planètes», là des «Ingénieurs rêvant des ponts pour relier les astres entre eux» (image 6096). Grandville (1803-1847) (pseudonyme de Jean-Ignace-Isidore Gérard) - artiste à l'inspiration baroque, lithographe, caricaturiste politique de talent - oeuvrait pour des journaux tels que La Caricature ou Charivari. Il illustra également Les Fables de la Fontaine ou encore Gulliver de Swift.
Mots-clés 2 :
Mots-clés :
Sélection
Voir sélection
Déposer ici pour retirer de la sélection