Tous les documents
  • Tous les documents
Recherche avancée
Ensemble de recherche :
Tous les documents
  • Tous les documents
Recherche par lot
Chercher sur :
Entrez ici la liste de termes ou de références à chercher :
Vous pouvez entrer une valeur par ligne. Vous pouvez aussi copier-coller une liste de valeurs séparées par retour chariot ou tabulation ou par le séparateur défini ci-dessous
Séparateur :
Ensemble de recherche :
Tous les documents
  • Tous les documents
Recherche par couleur
Ensemble de recherche :
Tous les documents
  • Tous les documents
Catégorie :
Sous-catégorie :
Référence :
529
Crédit :
coll. Agence Martienne
Titre :
Représentation imaginaire d'une exoplanète orbitant autour de l'étoile Mizar.
Légende :
Un groupe de cités aériennes localisées sur une exoplanète orbitant autour de l'étoile Mizar, dans la constellation de la Grande Ours (Ursa Major en latin). Mizar fut semble-t-il le premier système binaire à avoir été reconnu en 1650 (étoile double apparente). Illustration de Frank R. Paul pour la série «Stories of the Stars», back-covers de Fantastic Adventures, mai 1946. Voici comment le pulps, pulp magazine présente le sujet avec des infos à prendre pour ce qu'elles sont : construites en fonction de l'imaginaire astronomique et science-fictive de l'époque. Un astronome trouverait beaucoup à y redire. «Mizar [est] une étoile de la Grande Ourse, en fait un système triple qui se trouve à 77 années lumière. Il s'agit d'une planète géante. Mizar a une atmosphère chargée en hélium et l'hélium semble présent dans l'atmosphère de la planète. Des cités aériennes flottent dans l'atmosphère, au-dessus des jungles sauvages de la planète. Entre ces cités circulent des navettes à réaction qui se posent sur le toit des îles aériennes. Ces toits font un quart de mile de diamètre et le pouvoir de chaque cité est concentré au centre de chacune d'entre elle. Dans le toit circulaire, se trouve l'hélium qui permet à ces cités de flotter ainsi. A cette altitude, les habitants profitent d'une température constante et agréable. Les grades baies vitrées filtrent la lumière des trois soleils et arrêtent les radiations dangereuses. Les habitants de cette planète sont des géants de seize pieds de haut. Sur une telle planète géante, les terriens seraient écrasés au sol par la gravitation. L'hélium contenu dans l'atmosphère arrête les microbes et les germes et purifie constamment l'atmosphère. Avec ses trois soleils, la planète ne connaît jamais de nuits. Elle tourne autour des trois étoiles selon une orbite complexe, et ses trois étoiles tournent aussi les unes autour des autres.»
Mots-clés 2 :
Mots-clés :
Sélection
Voir sélection
Déposer ici pour retirer de la sélection