Tous les documents
  • Tous les documents
Recherche avancée
Ensemble de recherche :
Tous les documents
  • Tous les documents
Recherche par lot
Chercher sur :
Entrez ici la liste de termes ou de références à chercher :
Vous pouvez entrer une valeur par ligne. Vous pouvez aussi copier-coller une liste de valeurs séparées par retour chariot ou tabulation ou par le séparateur défini ci-dessous
Séparateur :
Ensemble de recherche :
Tous les documents
  • Tous les documents
Recherche par couleur
Ensemble de recherche :
Tous les documents
  • Tous les documents
Référence :
662
Crédit :
© Yves Bosson / Zentralbibliothek Zürich / cote PAS II 17/3
Titre :
Apparition de prodiges célestes (photométéores complexes).
Légende :
Apparition de prodiges célestes avec « trois soleils », « quatre arc-en-ciel » et une « grande croix blanche » (correspondants à nos actuels photométéores), à Nuremberg, le 12 janvier 1580. Les spécialistes pourront facilement y reconnaître toute une série d'éléments qu'il vaut la peine de lister, tant ils sont fidèlement rapportés : on distingue notamment deux faux soleils (ou parhélies) entourant l'astre du jour, avec ses arcs horizontaux en forme de « < » et « > » (il s'agit des fragments du cercle parhélique). Ces deux parhélies sont reliées entre elles par un demi arc de cercle (c'est le petit halo partiel de 22°). Parallèlement, juste au-dessus, figure un autre demi-cercle, identifiable comme l'arc tangent supérieur, au-dessus duquel se trouve enfin les arcs supralatéral (tourné vers le bas) et circumzénithal (le seul tourné vers le haut). Étant donné leur rareté, tous ces phénomènes, dus à la réfraction de la lumière solaire ou lunaire à travers les cristaux de glace de l'atmosphère, furent extrêmement bien observés et rapportés, d'autant que l'illustrateur n'en fut sans doute pas le témoin direct. Quant à la croix lumineuse (phénomène se produisant lorsqu'une colonne lumineuse verticale se crée parfois sous le soleil), son aspect a été modifié, probablement pour raison de compatibilité avec la symbolique chrétienne, de même que son emplacement : elle se produit en réalité au niveau du petit halo, avec le soleil pour centre et les deux parhélies dans son axe horizontal. © Zentralbibliothek Zürich / cote PAS II 17/3
Catégories :
Mots-clés :
00662_Agence-Martienne_HD.jpg

Format : .jpg
7,2 Mo
2470 x 2142 pixels
Sélection
Voir sélection
Déposer ici pour retirer de la sélection