Tous les documents
  • Tous les documents
Recherche avancée
Ensemble de recherche :
Tous les documents
  • Tous les documents
Recherche par lot
Chercher sur :
Entrez ici la liste de termes ou de références à chercher :
Vous pouvez entrer une valeur par ligne. Vous pouvez aussi copier-coller une liste de valeurs séparées par retour chariot ou tabulation ou par le séparateur défini ci-dessous
Séparateur :
Ensemble de recherche :
Tous les documents
  • Tous les documents
Recherche par couleur
Ensemble de recherche :
Tous les documents
  • Tous les documents
Catégorie :
Sous-catégorie :
Référence :
7784
Crédit :
coll. Agence Martienne
Titre :
L'alphabet martien.
Légende :
Reconstitution de l'alphabet martien du médium suisse Hélène Smith, de son vrai nom Catherine Élise Müller (1861-1929). 1900 : le psychiatre suisse Théodore Flournoy publie un livre sur Hélène Smith, laquelle décrit ses voyages astraux sur la planète Mars. Au cours de ses transes, Hélène Smith rencontre des Martiens, comme Astané, réincarnation sur Mars d'un fakir hindou. Elle peint les paysages et la faune de Mars. Elle écrit aussi en martien. Occasion pour nous d'apprendre les langues (vraiment) étrangères. Ainsi : lassuné ké nipuné ani tis dé machir mirivé iche manir sé dé évenir toué chi amiché zé forimé ti viche tarviné. Que l'on traduit par : «Approche, ne crains pas ; bientôt tu pourras tracer notre écriture, et tu posséderas dans tes mains les marques de notre langage». Sans doute sceptique, Flournoy parlait d'hallucinations verbo-auditives. Il notait aussi que «par bonheur, le martien, en dépit de ses apparences étranges et des cinquante millions de lieues qui nous séparent bon an mal an de la rouge planète, est au fond si proche voisin du français que cette entreprise [sa traduction] n'offre guère de difficultés».
Mots-clés 2 :
Mots-clés :
Sélection
Voir sélection
Déposer ici pour retirer de la sélection